L’équipe de la Fondation KIMI a participé, ce 8 octobre 2020 à Sabou (province du Boulkiemdé), à la cérémonie de lancement et d’appropriation du projet de renforcement des capacités des adolescents et des jeunes à exercer leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive dans les districts sanitaires de Sabou et Réo.
Il est revenu au Haut-commissaire de la province, à travers son représentant, de lancer officiellement la mise en œuvre du projet dans la région. Quant au représentant des jeunes, il a salué ce projet qui vient les aider à s’engager pour une sexualité responsable. En remerciant les partenaires de les avoir associé comme bénéficiaires, il a exprimé leur enthousiasme de se voir impliqués dans son exécution.
Ce lancement régional du projet, qui fait suite au lancement national le 28 juillet 2020 à Ouagadougou sous la présidence de Madame Sika Kaboré, permettra de susciter l’implication des différents acteurs dans la mise en œuvre du projet.
Ce projet est coordonné par la Fondation KIMI, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), l’Association Burkinabè pour le Bien-Être Familial (ABBEF) et l’ONG japonaise JOICFP.