NEWS

  • CENTRE PADMI KIMI:MESSAGE DU CHEF DE KOMSILGA 5 décembre 2020

    La construction du centre PADMI-KIMI nécessite un investissement financier de grande envergure qui se justifie du fait que les progrès dans la lutte contre les cancers ne peuvent se réaliser sans un ancrage institutionnel fort et des structures adéquates spécialement dédiées.

    La Fondation KIMI ambitionne de faire du centre PADMI-KIMI un centre de référence pour le dépistage et la prise en charge précoce des cancers féminins, offrir des services de soins primaires d’une part et d’autre part, de servir de base aux équipes sur le terrain chargées d’opérationnaliser la stratégie d’information et de sensibilisation.

    Aidez-nous à concrétiser notre rêve pour les femmes du Burkina Faso. Comme le Naba Boulga (Honore Nonguierma), chef de Komsilga, joignez-vous à la fondation KIMI dans la lutte contre le cancer au Burkina Faso.

    Vous aussi, faites un don!
    Relayez la vie!

     

    #SOLIDAIRESCONTRELECANCER
    #FundForKIMI  #OMS #BurkinaFaso

    Continuer la lecture →La construction du centre PADMI-KIMI nécessite un investissement financier de grande envergure qui se justifie du fait que les progrès dans la lutte contre les cancers ne peuvent se réaliser sans un ancrage institutionnel fort et des structures adéquates spécialement dédiées. La Fondation KIMI ambitionne de faire du centre PADMI-KIMI un centre de référence pour le ...
  • lancement du projet de renforcement des capacités des adolescents et des jeunes à exercer leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive dans le district sanitaire de Sig-Noghin 2 décembre 2020
    Après le lancement du 06 Novembre 2020 à BOGODOGO,la présidente de la Fondation KIMI a participé, le 1er décembre 2020, à la cérémonie de lancement du projet de renforcement des capacités des adolescents et des jeunes à exercer leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive dans le district sanitaire de Sig-Noghin de Ouagadougou.

    Lancement du projet à BOGODOGO le 06 Novembre 2020

    Engagement des jeunes lors du lancement à BOBODOGO

    Selon la présidente de la Fondation KIMI, ce projet est une contribution supplémentaire aux actions nationales et va aussi « relier l’offre de services de SSR aux opportunités offertes par les technologies de l’information et de la communication. » Madame Sika Kaboré a lancé un appel à l’endroit des leaders coutumiers, religieux et aux parents à soutenir ce projet pendant sa phase d’exécution qui sera de trois ans.

    Les interventions du projet sont classées en quatre composantes qui sont :

    • Accès aux informations et aux services de SSR
    • Fournir des services de sante sexuelle et reproductive de qualité aux adolescent-e-s et aux jeunes
    • Créer un environnement propice et favorable a la promotion de la SSR
    • Coordination, suivi évaluation, ressources humaines

    L’exécution du projet sera assurée par KIMI, ABBEF, JOICFP, et l’UNFPA assurera la cohésion globale et la responsabilité de sa mise en œuvre.

     

    Présidium lors du lancement du projet à Sig-Noghin

    Un processus continu de collecte systématique d’informations sera déployé pour rendre compte de la réalisation des objectifs, des indicateurs du projet selon une approche de gestion axée sur les résultats. Il permettra d’interpréter les informations collectées et de déterminer si les stratégies et les interventions sont conformes aux résultats attendus et aux objectifs du projet.

    Séance de collecte des données ( avis , besoins, attentes) des participants lors de l’atelier.

     

    Un plan de suivi participatif sera élaboré et permettra de communiquer et de rendre compte des progrès et des résultats obtenus.

    Un examen spécifique à mi-parcours, basé notamment sur l’enquête de référence réalisée au début du projet pour analyser les progrès accomplis vers la réalisation des résultats et pour ajuster les stratégies si nécessaire.

    Une évaluation finale sera conduite à la fin de l’intervention, analysera les résultats du projet en termes d’efficacité, d’efficience, de durabilité, etc. Les résultats seront utilisés pour plaider en faveur de l’intégration systématique des services de sante sexuelles et reproductive dans les projets de développement destines aux adolescent-e-s et jeunes.

    Ce projet est financé par le gouvernement du Japon et exécuté sous le leadership technique du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) par un consortium d’ONG et association : la Fondation KIMI, l’Association Burkinabè pour le Bien-Être Familial (ABBEF) et l’ONG japonaise JOICFP.
    Continuer la lecture → Après le lancement du 06 Novembre 2020 à BOGODOGO,la présidente de la Fondation KIMI a participé, le 1er décembre 2020, à la cérémonie de lancement du projet de renforcement des capacités des adolescents et des jeunes à exercer leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive dans le district sanitaire de Sig-Noghin de Ouagadougou. Selon ...
  • lancement du projet de renforcement des capacités des adolescents et des jeunes à exercer leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive dans les districts sanitaires de Sabou et Réo 12 octobre 2020
    L’équipe de la Fondation KIMI a participé, ce 8 octobre 2020 à Sabou (province du Boulkiemdé), à la cérémonie de lancement et d’appropriation du projet de renforcement des capacités des adolescents et des jeunes à exercer leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive dans les districts sanitaires de Sabou et Réo.
    Il est revenu au Haut-commissaire de la province, à travers son représentant, de lancer officiellement la mise en œuvre du projet dans la région. Quant au représentant des jeunes, il a salué ce projet qui vient les aider à s’engager pour une sexualité responsable. En remerciant les partenaires de les avoir associé comme bénéficiaires, il a exprimé leur enthousiasme de se voir impliqués dans son exécution.
    Ce lancement régional du projet, qui fait suite au lancement national le 28 juillet 2020 à Ouagadougou sous la présidence de Madame Sika Kaboré, permettra de susciter l’implication des différents acteurs dans la mise en œuvre du projet.
    Ce projet est coordonné par la Fondation KIMI, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), l’Association Burkinabè pour le Bien-Être Familial (ABBEF) et l’ONG japonaise JOICFP.
    Continuer la lecture → L’équipe de la Fondation KIMI a participé, ce 8 octobre 2020 à Sabou (province du Boulkiemdé), à la cérémonie de lancement et d’appropriation du projet de renforcement des capacités des adolescents et des jeunes à exercer leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive dans les districts sanitaires de Sabou et Réo. Il est revenu ...
  • 9ÈME ÉDITION DE LA SEMAINE DU RUBAN ROSE À BANFORA: remise d’équipement médical au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Banfora 1 octobre 2020
    Remise d’équipement médical au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Banfora le 25 septembre 2020
    La présidente de la Fondation KIMI a remis, le 25 septembre 2020, un don d’équipement médical au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Banfora. Le matériel a été réceptionné par la ministre de la Santé qui est présente dans le chef-lieu de la région des Cascades pour des activités de son ministère.
    Ce matériel est composé de spéculums, de masques faciaux, de casaques, de thermomètres, d’acide acétique, de lugol, de gants, etc. Il permettra ainsi d’équiper le personnel médical après le renforcement de ses compétences sur les dépistages des cancers féminins. Ainsi les agents de santé pourront poursuivre le dépistage et permettre la prise en charge précoce des cas de cancers. Ces dons permettront aussi de renforcer la capacité de riposte contre la COVID-19 dans cette région frontalière.
    Pr Claudine Lougué/Sorgho, en recevant ces dons, a exprimé sa reconnaissance à Madame Sika Kaboré pour sa sollicitude à l’endroit du CHR de Banfora.
    La présidente de la Fondation KIMI a mis cette occasion à profit pour visiter les structures de prise en charge des patients de la COVID-19 au sein du CHR.
    Continuer la lecture → Remise d’équipement médical au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Banfora le 25 septembre 2020 La présidente de la Fondation KIMI a remis, le 25 septembre 2020, un don d’équipement médical au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Banfora. Le matériel a été réceptionné par la ministre de la Santé qui est présente dans le chef-lieu de la région ...
  • 9ème édition de la Semaine du Ruban rose à Banfora: Séance publique d’aérobic en vue de sensibiliser contre les cancers féminins 1 octobre 2020
    Séance publique d’aérobic en vue de sensibiliser contre les cancers féminins le 24 septembre 2020
    Les membres de la Fondation KIMI ont communié, le 24 septembre 2020, avec la population de Banfora à l’occasion d’une séance publique d’aérobic en vue de sensibiliser contre les cancers féminins.
    Les activités sportives sont reconnues par les experts de la santé comme un moyen de prévention des cancers. « Je peux dire que le sport que nous avons fait cet après-midi constitue un geste barrière contre les cancers », a indiqué la présidente de la Fondation KIMI, Madame Sika Kaboré. Elle a aussi adressé ses remerciements aux populations pour leur intérêt marqué pour les activités de célébration de la Semaine du Ruban rose.
    Pour mémoire, la précédente séance d’aérobic de la Fondation KIMI a eu lieu en octobre 2019 à Tenkodogo en présence de la présidente.
    Continuer la lecture → Séance publique d’aérobic en vue de sensibiliser contre les cancers féminins le 24 septembre 2020 Les membres de la Fondation KIMI ont communié, le 24 septembre 2020, avec la population de Banfora à l’occasion d’une séance publique d’aérobic en vue de sensibiliser contre les cancers féminins. Les activités sportives sont reconnues par les experts de la santé comme ...